Atelier virtuel du 21 Novembre 2020

Sous le thème « Enfants Leaders », notre rencontre du Samedi 21 Novembre fut palpitante, remplie d’inspiration et de nouvelles connaissances.

C’est en soulignant la Journée nationale de l’enfant au Canada, le 20 novembre, qui coïncide avec la Journée Internationale des droits de l’enfant décrétée par les Nations Unies, que nous avons commencé notre atelier.

Nous avons, entre autres, rappelé à nos jeunes amis que tous les enfants ont le droit de pratiquer leur propre culture, de parler la langue et aussi la religion de leur choix. Malheureusement, les minorités telles que les personnes noires et les groupes autochtones ont besoin d’une protection spéciale de ce droit de liberté. Le CICA a décidé de faire sa part pour éduquer nos communautés.

                                                        💚

Ensuite, après une brève révision de notre atelier passé ici, notre superbe Jennifer a donné le ton et a inspiré nos jeunes par son atelier Jeunes Leaders. Nous avons découvert l’histoire de quelques enfants qui ont fait la différence dans leurs communautés.

Avant de commencer, nos amis du CICA ont donné leur définition d’un leader :

Un leader c’est quelqu’un qui guide les autres – Ludovic

Un leader c’est quelqu’un qui inspire – Vivi

Un leader c’est quelqu’un qui dirige les gens et ne fait pas de bêtises – Roliane

Et voici leurs réponses sur comment être un bon leader :

Il faut écouter les autres et les laisser parler – Noah

Il faut croire en soi – Ludovic

Il faut persévérer – Yoann

Aider les autres et partager, être gentille – Mabel

Nous avons appris sur les leaders suivants :

  • Jahkil Jackson, 10 ans, Fondateur du projet “I am”/ “Je suis”. Il distribue des sacs de bienfaisance/ bénédiction aux sans-abris
  • Ryan Hickman, dès 3 ans, après avoir visité un centre de recyclage, a fondé lui-même à 7 ans, sa compagnie Ryan’s Recycling afin de sauver la planète.
  • Mari Copeny avec sa célèbre lettre au Président Obama, est une jeune militante qui s’est battue pour les habitants de sa ville natale de toutes les manières possibles. Mari est également ambassadrice de la jeunesse pour la Marche des femmes, la Marche pour le climat et l’égalité.
  • Asia Newson, Super Business Girl, a une entreprise de bougies prospère, encourage les enfants de sa communauté de Detroit à devenir eux aussi des entrepreneurs.
  • Maya Penn à 8 ans, a lancé sa maison de mode écologique, Maya’s Ideas. Son dévouement l’a incitée à lancer son association à but non lucratif appelée Maya’s Ideas 4 The Planet. Elle a également donné plusieurs TEDTalks qui sont devenus viraux.
  • Mikaila Ulmer, 4 ans a participé à un concours local d’entreprises pour enfants. Son produit était une recette familiale de limonade sucrée avec du miel de fabrication locale, dont une partie des ventes était destinée à des organisations luttant pour sauver la population d’abeilles.

Il n’y pas de doute que nos amis sont sortis motivés de cet atelier et avec la tête remplie de belles idées.

                                                       💚

Après une mini pause-boisson / dégourdissement, le talentueux professeur Aimé nous a conduit en chanson et interaction dans son conte intitulé « La fourmi et l’oiseau ».

« Ton ton, Hè man lia mi o » a été notre maxime, bien appréciée par tous.

Nous avons découvert comment l’oiseau est venu en aide à la fourmi qui deux ans plus tard a pu lui rendre la pareille.

Moralité de l’histoire, un bienfait n’est jamais perdu et particulièrement, le bienfait d’aujourd’hui pourrait être ce qui nous sauvera demain.

Quelle belle leçon pour nos jeunes, particulièrement en cette fin d’année où la solidarité est de mise.

Merci tonton Aimé!!!

                                                      💚

C’est avec notre magnifique Pamela que nous avons terminé en allant à la découverte de quelques Monuments historiques du continent. Ce fut une belle leçon de géographie et d’histoire.

Notre beau continent africain est entré dans l’histoire depuis la nuit des temps. Au travers les monuments que ses peuples ont bâtis depuis des siècles, nous voyons la démonstration de la puissance, de la splendeur des civilisations africaines et malheureusement aussi de grandes tragédies dont elles ont été victimes.

Véritables trésors d’art, d’architecture et de la culture, ces monuments invitent aussi à la découverte de l’intelligence et de l’ingéniosité de leurs bâtisseurs qui ont dû souvent travailler avec des matériaux fragiles, peu résistants aux agressions climatiques temporelles.

Zoom sur notre voyage touristique sur le continent et la visite des monuments

  • Notre premier arrêt a été à Dakar, au Sénégal. Nous avons visité le célèbre monument de la Renaissance Africaine.

En passant, nous avons pu échanger quelques mots en Wolof, la langue la plus parlée du pays (la langue officielle est le français).

Nous avons aussi pu nous régaler les yeux avec des images du plat national de ce pays, le Tieboudièn.

  • Puis, c’est au Mali dans la ville de Djenné que nous avons atterri pour visiter la Grande Mosquée de Djenné au sein de laquelle les gens parlaient le Bambara (ici encore, la langue officielle du pays est le français).

Vous vous doutez bien que nous avons pu saliver avec le Tiga dégué qui est une sorte de maffé, très délicieux!

  • Enfin, notre dernier stop de la journée fut dans la ville de Gizeh en Égypte. Je suis certaine que vous vous doutez bien que nous sommes allés sur les lieux du célèbre chef-d’œuvre qu’est le Sphinx de Gizeh.

Ici, l’Arabe Égyptien est la langue la plus parlée bien que ce soit l’arabe standard moderne la langue officielle. Le foul moudammas est quant à lui le plat national de ce pays.

Alors, quel monument connaissez-vous sur le continent? On a hâte de vous lire ou vous entendre.

C’est ainsi que nous avons clôturé notre atelier, très impatients de nous voir lors de notre prochain atelier… en 2021!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page